« J'apprécie la possibilité de partager l'importance de l'écoute dans une grande ville où le lien social est souvent très ténu. C'est humainement enrichissant, exigeant, parfois éprouvant, souvent gratifiant. Le sérieux de la formation, de l'encadrement et du suivi est un plus important. »

M., 58 ans

 

« Ce que j’aime par-dessus tout dans ce bénévolat c’est qu’il me permet de me désencombrer de moi-même en m’intéressant à l’autre dans sa richesse et sa diversité… Il y a rencontre avec un autre être humain, mais seulement si j’arrive à le rejoindre là où il est, ce qui en soi n’est pas toujours évident. Et cela c’est vraiment ce qui donne pour moi tout son sens à mon engagement àTélé-Accueil Bruxelles. »

A., 60 ans

     

« En proposant mon écoute aux personnes qui ont besoin de parler, je me sens vraiment utile et même reconnu. Et en prime, ma pratique d’écoute àTélé-Accueil influence très positivement ma façon de vivre les relations au quotidien. »

P., 39 ans

 

« J'aime la vie que je trouve dans cette activité, tout simplement. »

C., 40 ans

     

« L’écoute m’aide à concrétiser des valeurs telles que l’acceptation, l’empathie, le non-jugement et à porter un regard positif sur l’humain. Elle me permet de toucher à l’extraordinaire diversité et parfois complexité de la nature humaine. C’est passionnant. »

B., 50 ans

 

« Dans mon cadre professionnel, je suis amené à avoir beaucoup de contacts téléphoniques qui apportent du business à la société pour laquelle je travaille. J'ai ressenti à un moment le besoin d'utiliser autrement ma voix et de la mettre à disposition d'une activité non tournée vers l'argent. »

X., 55 ans

     

« J'aime le fait qu'écouter nous oblige à nous questionner. J'aime aussi le côté relation sociale de cette activité, les contacts avec les autres écoutants, sous toutes les formes (supervisions, conférences, repas...). »

J.-P., 47 ans

 

« Je croyais aimer le contact humain mais en apprenant à écouter l'autre, j'apprends beaucoup sur moi-même. C'est un exercice sur la connaissance de mes propres limites et aussi une leçon d'humilité. Ce bénévolat d’écoute exerce aussi ma réelle acceptation de la différence. »

B., 65 ans

     

« J'ai eu envie de faire du bénévolat à Télé-Accueil Bruxelles car j'ai pu vivre personnellement le bienfait de pouvoir dire certaines choses à quelqu'un. Cela soulage et permet d'y voir plus clair en soi. Étant dans une bonne période de ma vie, j'ai eu envie d'en faire profiter d'autres, du moins j'espère. »

F., 63 ans

 

« Depuis toujours, je trouve intéressant, enrichissant de rencontrer des personnes humaines aux problématiques et personnalités diverses. A Télé-Accueil Bruxelles, nous avons la chance de recevoir une formation continue car il ne suffit pas d’aimer écouter pour offrir une écoute qui respecte l’autre et qui lui permet de continuer SA route. Parler fait exister… Offrir une oreille attentive à ceux qui n’ont personne à qui parler, c’est ma manière d’être un peu solidaire de ce grand projet d’humanisation auquel nous sommes appelés. »

N., 68 ans

     

« J’ai eu envie de me rendre utile. Être et faire partie d’un mouvement social, être à l’écoute du ’ pouls’ de ma ville et de ses habitants... Donner et recevoir, faire partie d‘une équipe et d’un cadre structurant, stimulant. Continuer à apprendre avec d’autres que ce soit via les écoutants, les formateurs, les superviseurs, les pairs... »

D, 61 ans

   
     
107 chat Accédez au chat
don-teleaccueil

Le Journal de Télé-Accueil

  1. Abonnez-vous pour recevoir
    le journal de Télé-Accueil
  2. Nom
    Donnée invalide
  3. e-Mail
    Donnée invalide

derniernum tele accueil

Témoignages

« J'apprécie la possibilité de partager l'importance de l'écoute dans une grande ville où le lien social est souvent très ténu. C'est humainement enrichissant, exigeant, parfois éprouvant,...